Par : Webmestre
Publié : 27 octobre 2014

Pour mieux comprendre le "non" de 1940

 

ΕΠΟΣ 1940 ΑΛΒΑΝΙΑ ΕΩΣ ΡΟΥΠΕΛ-1940 Greece-Italy war in Albania

https://www.youtube.com/watch?v=9Oe...

1940 - ΟΧΙ - 1. Ελληνοϊταλικός Πόλεμος 1940-41

https ://www.youtube.com/watch ?v=NVbD0U1ODTc

Μαλλιά Σγουρά - Πέτρος Πανδής

 https://www.youtube.com/watch?v=wxF...

1941 05 30 Troupes Allemandes en Grèce

 

https://www.youtube.com/watch?v=3XspxjwQpOs

La bataille de Grèce (aussi appelée opération Marita, en allemand : Unternehmen Marita) est une bataille de la Seconde Guerre mondiale qui s’est déroulée sur le territoire grec et en Albanie au printemps 1941. Elle a opposé les forces de l’Axe aux Alliés (Grèce et Commonwealth). Avec la Bataille de Crète et plusieurs autres actions navales, la Bataille de Grèce fait partie du théâtre égéen de la Campagne des Balkans.

La bataille de Grèce est la suite de la guerre italo-grecque commencée à l’automne 1940. Le 28 octobre 1940, l’Italie envahit la Grèce à partir de l’Albanie qu’elle occupe déjà depuis avril 1939. Cependant, l’armée grecque prouve qu’elle peut résister et contre-attaque, forçant l’armée italienne à battre en retraite. Vers la mi-décembre, les Grecs occupent à leur tour un quart du territoire albanais. En mars 1941, une nouvelle offensive italienne échoue, mettant fin aux prétentions italiennes en Grèce, et obligeant l’Allemagne à intervenir pour venir en aide à son allié.

Le 6 avril 1941, l’Allemagne envahit la Grèce depuis la Bulgarie afin de sécuriser son front sud. L’armée grecque largement inférieure en nombre et en équipement s’effondre. Athènes tombe le 27 avril 1941 pendant que le Commonwealth réussit à évacuer près de 50 000 hommes. La bataille de Grèce s’achève le 28 avril 1941 avec la chute de Kalamata. À l’issue de la bataille de Grèce, le pays est divisé en trois zones d’occupation entre les Allemands, les Bulgares et les Italiens, jusqu’au retrait des troupes italiennes en 1943 et la défaite des Allemands en octobre 1944.

La bataille de Grèce est considérée par certains historiens comme décisive dans le cours de la Seconde Guerre mondiale[4] car l’invasion de la Grèce a sans doute rendu impossible un accord entre Hitler et Staline à propos de leurs sphères d’influence respectives. La résistance des soldats grecs a été saluée tant par les Alliés que par les Allemands.

© Youtube